.:: Le Journal De Tanger  News ::.
Dernières nouvelles :

Après la démolition de sa nouvelle terrasse défigurante Le Café Hafa retrouve son aspect patrimonial d’origine

Après la démolition de sa  nouvelle terrasse défigurante Le Café Hafa retrouve son aspect  patrimonial d’origine

le journal de tanger

La démolition judicieusement ordonnée par les autorités locales d’une terrasse non autorisée, défigurant le site patrimonial du mythique café « Al Hafa » à Tanger, a soulevé une tempête médiatique, notamment sur les réseaux sociaux, donnant lieu à la fois à de l’information et de la désinformation.
Entre ceux, peu renseignés sur la question, qui ont crié au scandale pour dénoncer cette démolition, et ceux qui n’attendent généralement que ce genre d’occasion pour monter sur leurs chevaux et crier, sans mesure, à la violation des acquis, le citoyen profane ne sait finalement plus qui croire.
En fait, l’histoire est simple : le propriétaire actuel du café Al Hafa, sans doute peu soucieux et n’accordant pas l’importance voulue au côté culturel et patrimonial de son café, n’y voyant qu’un local commercial à fructifier, a déposé une demande d’extension du site par la construction d’une nouvelle terrasse.
Devant le refus judicieux des autorités communales concernées, le propriétaire est passé outre et procédé à l’exécution de son projet.
Quand on se rendra compte, tardivement, des faits, les travaux étaient déjà avancés, d’où l’ordre de démolition émis.
Indépendamment de l’infraction commise par le propriétaire et des poursuites qu’il pourrait encourir, les choses sont finalement rentrées dans l’ordre et le café Al Hafa a retrouvé son look patrimonial d’origine.
Nous saluons donc tous ceux qui ont dénoncé la construction de la terrasse défigurant le site, et accueilli avec satisfaction sa démolition.
Faisant partie de la mémoire de Tanger, depuis 1921, le Café Al Hafa compte parmi les quelques fiertés patrimoniales que compte la ville du détroit.
Sa longue histoire est narrée dans un article écrit à l’occasion, par le président de l’association Al Boughaz, Rachid Taferssiti, qui compte parmi les porte-flambeaux du patrimoine tangérois.
Nous publions intégralement ci-après la première partie de ce très long article dont la suite paraîtra dans nos prochaines éditions.





Partager ceci :
رابط مختصر للمقالة تجده هنا
https://www.lejournaldetanger.com/news3175.html
التعليقات
Add comment